Facebook Twitter Flickr RSS

Egalité d'accès à la cantine : L'intérêt de l'enfant avant tout !

alt

 

L'accès à la cantine de l'école n'est ni un luxe, ni un privilège, il est grand temps de garantir l'égalité d'accès à la restauration scolaire !

 

En décidant d'offrir une éducation gratuite à tous ses enfants il y a 133 ans, la France a fait le choix de l'avenir.

Elle a affirmé haut et fort que, pour elle, tous ses enfants étaient égaux et avaient le droit de bénéficier d'une éducation de qualité au sein d'un service public, à même de garantir l'égalité des chances de chacun.

Les services périscolaires municipaux, de simples annexes du service public d'éducation au sens de la Loi, n'ont pas suivi cette voie.

Pendant longtemps, leur utilisation était assez limitée, ne concernant qu'un faible nombre de familles, ce qui a permis à chacun de s'accommoder avec cette définition.

Nous n'en sommes plus là aujourd'hui.

Les services périscolaires municipaux, et au premier chef la restauration scolaire, sont devenus vitaux pour une écrasante majorité de familles.

Leur absence ou leur insuffisance a des répercutions sur des familles entières, dont et surtout les enfants sont les premières victimes.

Maintien des parents en dehors du monde du travail, pression sur les revenus de la famille, déscolarisation , multiplication des voyages en voiture pour rejoindre des écoles mieux dotées, toutes ces conséquences des services publics locaux sous-dimensionnés ont un impact direct sur les enfants.

 

L'intérêt des enfants impose de savoir répondre intelligemment à leurs besoins élémentaires. Il appartient à chaque responsable ou futur responsable de savoir entendre cette réalité !

 

Pour télécharger le kit militant "Dis, Monsieur le Maire, pourquoi j'ai pas le droit de manger à la cantine ?" : cliquez sur ce lien.