Facebook Twitter Flickr RSS

Réforme des rythmes scolaires : La FCPE 77 interroge les parents d'élèves de Seine-et-Marne !

 

Pour la plupart des communes de Seine-et-Marne, la première année à s'être déroulée selon « les nouveaux rythmes » est en train de s'achever. Et pour les 33 communes pionnières, avec la fin de la seconde année d'application de la réforme vient le moment du lancement de la révision de leur Projet Educatif Territorial (PEDT).

Le 12 juin prochain, le Conseil Départemental de l'Education Nationale (CDEN) se réunira pour dresser un premier bilan et étudier les éventuelles demandes de modification des horaires, qui seraient remontées du terrain.

A cette occasion, la FCPE de Seine-et-Marne a décidé de proposer à son réseau de parents d'élèves bénévoles et son millier de délégués de parents d'élèves, élus dans les conseils d'école du département, de recueillir l'opinion des familles sur la façon dont la réforme a été appliquée dans leur commune et sur l'impact que la nouvelle organisation des temps scolaires et périscolaires a eu sur leur propre organisation familiale, voir professionnelle.

Un modèle de questionnaire, librement adaptable à la situation de chaque école, est d'ailleurs téléchargeable, en cliquant ici.

L'ambition de la FCPE de Seine-et-Marne est de partager avec ses partenaires départementaux comme locaux, enseignants, élus, responsables de l'Éducation Nationale, une synthèse de cette consultation de terrain.

A l'heure de l'immédiateté, la FCPE de Seine-et-Marne souhaite, par cette initiative, remettre de la perspective dans la refonte des rythmes scolaires, qui a été conçue comme une démarche itérative, participative, en perpétuelle adaptation avec la réalité de la vie de nos écoliers et de son évolution.

Contrairement à ceux qui aimeraient être arrivés avant même d'être partis, la FCPE de Seine-et-Marne a décidé de se donner le temps de l'échange, du dialogue et de la réflexion, avant que d'ébaucher une réponse à la question posée.

 

Nos enfants méritent que nous leur consacrions ce temps...