Facebook Twitter Flickr RSS

Réformer les rythmes : une réaction en chaine...

Réformer les rythmes scolaires, c'est influer sur la vie des enfants. Mais c'est aussi réorganiser la vie des familles, celles des enseignants, des personnels des services municipaux scolaires et périscolaires. C'est réorganiser les écoles, la gestion des moyens humains de l'école, les transports scolaires, les centres de loisirs, etc... La FCPE de Seine & Marne souhaite ici donner la parole aux représentants des structures qui travaillent à la mise en oeuvre de la réforme.

 

alt

Patricia Galeazzi

Directrice académique des services départementaux de l'Education Nationale de Seine & Marne

La réforme des rythmes scolaires vise à mieux répartir les heures de classe sur la semaine, à alléger la journée de classe et à programmer les enseignements à des moments où la faculté de concentration des élèves est la plus grande. Un décret, publié le 26 janvier 2013, précise le cadre réglementaire national de la nouvelle organisation du temps scolaire, à l'intérieur duquel des adaptations locales seront possibles.

En Seine-et-Marne, les élèves de 33 communes auront une semaine scolaire répartie sur 4,5 jours dès cette présente rentrée. La totalité des écoles du département devront adopter ce rythme scolaire à la rentrée 2014.

Tous les acteurs de l'école, qu'ils relèvent de l'Education nationale ou d'une collectivité territoriale, qu'ils soient professionnels de l'enfance, parents d'élèves ou encore prestataires sociaux sont mobilisés depuis plusieurs mois pour permettre la mise en œuvre de la refondation de l'école de la République, et assurer à chaque élève les conditions de sa réussite scolaire.

Pour de plus amples renseignements sur cette réforme, vous pouvez consulter le site internet du ministère de l'éducation nationale : www.education.gouv.fr.

                                                                                                                                                         
 Page en construction