Facebook Twitter Flickr RSS

Réforme du collège : la DASEN reçoit les associations représentatives des parents d'élèves de Seine-et-Marne

 

 

Le 8 juillet 2015, l'Inspectrice d'académie de Seine-et-Marne a pris l'initiative d'inviter les trois associations représentatives des parents d'élèves de Seine-et-Marne pour leur présenter le support d'information, qui avait été exposé, quelques jours plus tôt, aux principaux des collèges de l'académie par la Rectrice de Créteil.

Pour le détail, le support de présentation sera mis en ligne et téléchargeable dans cet article, dès qu'il aura été transmis à la fédération départementale.

Parmi les annonces pratiques qui ont été faites, il y a lieu de s'arrêter sur la procédure de déclinaison et sur le calendrier de la réforme dans chaque collège du département.

En effet, la réforme du collège entend renforcer l'autonomie des établissements, en leur permettant de définir et d'organiser une fraction plus grande de l'emploi du temps des collégiens, en fonction des besoins locaux, des ressources à leur disposition et de l'orientation que veulent lui donner les partenaires locaux de l'éducation.

Le marqueur le plus fort de cette volonté réside dans le fait que le Conseil d'administration du collège devra voter et approuver le projet de l'établissement, pour qu'il puisse être mis en oeuvre. L'avis du Conseil d'administration ne sera donc pas que consultatif, mais bien délibératif.

L'Inspectrice d'académie a indiqué être attachée à ce que les représentants élus des parents d'élèves puissent participer aux travaux de constitution du projet, qui seront menés en amont de la présentation formel devant le Conseil d'administration.

Devant l'importance de la réorganisation et des nouvelles méthodologies à acquérir, l'Inspectrice d'académie a prévu de mettre en place un processus de formation pendant tout le premier trimestre 2015/2016. Ainsi, les formateurs et animateurs locaux, notamment les principaux de collège, bénéficieront d'une formation au cours du mois de septembre 2015. Entre octobre et décembre 2015, ils appartiendra à ces formateurs locaux de former leurs équipes dans chaque collège, afin que les discussions puissent être entamées dès le mois de janvier 2016, en parallèle au processus d'attribution de la DHG pour la rentrée 2016/2017.

Afin de permettre aux représentants élus de parents d'élèves de la FCPE de Seine-et-Marne de prendre leur part aux discussions locales, la fédération départementale proposera à ses délégués locaux de suivre des sessions de formation, bâties avec la collaboration des services de l'Education Nationale. Elle ouvrira également une rubrique dédiée sur son site internet, ainsi qu'une boite de messagerie spécifique, pour apporter des réponses rapides aux questions des parents d'élèves. Le débat prévu et précédemment annoncé pour le début d'année scolaire prochaine servira donc de lancement à cette démarche, visant à permettre aux parents d'élèves élus d'être des acteurs du processus, qui va être initié.

La réforme du collège va entrer en vigueur. L'ensemble des acteurs de l'Education Nationale, encadrement, principaux, enseignants, est en train de se mettre en ordre de bataille pour constituer les projets d'établissement. La FCPE de Seine-et-Marne entend faire son possible pour que les parents d'élèves ne soient pas exclus de ce processus, en leur donner notamment les armes techniques pour leur permettre de comprendre de quoi il s'agit...