Facebook Twitter Flickr RSS

Prix du transport scolaire : Le conseil municipal du village de Forges explique les raisons de la colère !

Le 7 juin 2016, le Conseil municipal du village de Forges, 413 habitants, situé dans la zone rurale sud de la Brie, a adopté à l'unanimité la motion suivante, transmise à la FCPE de Seine-et-Marne, par M. Romain SENOBLE, Maire (DVD) de la commune :

 

Le Conseil municipal après en avoir délibéré adopte la motion suivante :

 

"Considérant que, l'école étant gratuite, l'accès à l'éducation doit être régi par le même principe,

Considérant que la fin de la gratuité des transports scolaires marque la rupture de l'égalité entre les territoires du département et notamment entre les secteurs ruraux et urbains,

Considérant que les familles sont, elles aussi, touchées de plein fouet par les mesures de rigueur qui se succèdent depuis plusieurs années,

Considérant que nombres de communes rurales seine-et-marnaises ne disposent pas de crèche, d'accueil pré et post scolaire, de centre de loisirs, obligeant les parents qui travaillent à faire appel à des modes de gardes privés et couteux, une dépense supplémentaire pour le transport de leurs enfants n'incitera plus les jeunes ménages à s'installer dans les communes rurales remettant en cause la vitalité de ces dernières,

Considérant que le revenu moyen des ménages de Seine-et-Marne, l'un des bas des départements de la Grande Couronne et qu'ils paient le même niveau d'impôt régional que les autres franciliens,

Considérant la taxe sur le Grand Paris acquittée par les contribuables seine-et-marnais et le peu de retour de celle-ci sur notre territoire,

Considérant le budget du Syndicat des Transports d'Ile-de-France d'un montant de 5,5 milliards d'euros et le peu d'action du STIF pour les territoires ruraux,

Considérant l'absence de concertation entre la région Ile-de-France et le département de Seine-et-Marne pour assurer une prise en charge de la carte Imagine R des lycéens,

Considérant que les communes vont être les premières interpelées alors que des mesures drastiques pèsent déjà très fortement sur elles, et que nombre d'entre elles ne pourront pas répondre ou partiellement aux demandes de prise en charge des parents,

Pour ces raisons, le conseil municipal de Forges demande aux conseillers départementaux de Seine-et-Marne de revoir la tarification des transports."

 

Tout est dit...